Bien-être et nutrition : qu’est-ce que le flexitarisme ?

Bien-être et nutrition : qu’est-ce que le flexitarisme ?

Apparu dans les années 90 aux Etats-Unis, le flexitarisme fait réellement parler de lui depuis plusieurs années à présent. De plus en plus de personnes optent à raison pour ce régime alimentaire équilibré, responsable et bon pour la santé. Les avantages du régime flexitarien sont multiples, que cela soit pour soi-même que pour la planète. Qu’est-ce que le flexitarisme ? Quels en sont les avantages ?   

Le flexitarisme, le végétarisme flexible

Le terme de flexitarisme vient de la contraction des termes flexible et végétarisme. Derrière ce néologisme se trouve une nouvelle habitude alimentaire selon laquelle ses adeptes ne se privent de rien, mangent de tout, de façon équilibrée et raisonnable toutefois.

Dans le régime flexitarien, aucun aliment n’est banni comme dans le végétarisme qui exclut la viande. Un flexitarien mange bel et bien de la viande mais il fait tout de même en sorte d’en consommer moins, et donc mieux. En somme, le flexitarisme consiste à manger aussi bien des légumes que de la viande et du poisson mais pour ce qui est de la viande en particulier, le flexitarien n’en consomme ni tous les jours, ni à tous les repas.

Le régime flexitarien peut en quelque sorte être comparé au fameux régime méditerranéen, ou au régime crétois qui prône une alimentation riche en légumes, en fruits secs, en céréales, en oléagineux. Le flexitarisme fait la part belle à une alimentation particulièrement variée en faisant tout de même en sorte de faire diminuer sa consommation de viande au quotidien. Mais encore une fois, la viande et le poisson sont les bienvenus dans ce régime, à ceci près qu’ils sont généralement consommés une à deux fois par semaine maximum, et de la viande blanche de préférence.

Aussi, ce régime met également à l’honneur autant que possible les produits bio, de qualité, fermiers et qui s’inscrivent dans une production la plus locale possible.

Les avantages de ce régime

Le flexitarisme est apparu aux Etats-Unis durant les années 90 lorsqu’un journaliste du New-York Times, Mark Bittman, s’est rendu compte que la surconsommation de viande avait un impact néfaste sur l’environnement, générant des quantités colossales de gaz à effet de serre. L’un des avantages est ainsi de faire mécaniquement diminuer les quantités de gaz à effet de serre émises par le filon de la production de viande, ancrant ainsi cette pratique dans une volonté de préservation de l’environnement, écoresponsable et durable.

Par ailleurs, il est désormais clairement prouvé par de nombreuses études validées par l’OMS qu’une trop grande consommation de viande rouge est néfaste pour la santé. Le système cardiovasculaire en pâtit, les troubles cardiaques causés par une alimentation trop riche en viande sont fréquents.

Au-delà du fait de faire diminuer le risque que fait peser sur la santé de chacun une surconsommation de viande, le flexitarisme permet de faire le plein de protéines végétales, de minéraux, de vitamines en tout genre et d’antioxydants. Une alimentation riche, équilibrée et variée est bonne pour notre organisme. Elle est en réalité celle qui nous convient naturellement, car elle prévient d’éventuelles carences. Le flexitarisme est donc en cela une excellente manière d’être en bonne santé, de garder la ligne, de prendre soin de soi et de la planète tout en gardant un maximum de plaisir à chaque repas car la variété participe au plaisir.

You may also like

Comment rester zen dans la vie de tous les jours ?

Comment rester zen dans la vie de tous les jours ?

Vous vous demandez comment rester zen au quotidien malgré le stress inhérent de nos sociétés ? Nos conseils dans cet...

Forme et bien-être : quels sont les bienfaits des baies de goji ?

Forme et bien-être : quels sont les bienfaits des baies de goji ?

Les bienfaits des baies de goji sont tels que l'on comprend aisément pourquoi elles sont consommées depuis des millénaires en...

Back to Top